La Tanière Bricabracs
Slogan du site
Descriptif du site
Attention chenilles processionnaires
Article mis en ligne le 23 mars 2016

par Les Bricabracs
logo imprimer

Nous faisions attention aux nids de chenille que nous avions vu dans les pins.

Mais maintenant elles sont par terre. Les enfants les ont observées.
Attention à ne pas les toucher. Lilith les a étudiées. Elle a découvert que les chenilles lachent des petits poils quand elles se sentent agressées.
Ces petits poils sont dangereux pour la peau et les yeux en particulier.

Informations complémentaires pour les plus grands

https://fr.wikipedia.org/wiki/Processionnaire_du_pin
Ces chenilles possèdent au troisième stade larvaire des poils urticants qui sont projetés en l’air lorsque la chenille se sent menacée5. Leur très fort caractère urticant peut provoquer d’importantes réactions allergiques (mains, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires. Les atteintes à l’œil peuvent avoir d’importantes conséquences si les poils ne sont pas rapidement enlevés. Il est dangereux de manipuler un nid même vide.

http://chenilles-processionnaires.fr/chenille-processionnaire-du-pin.htm
Les symptômes cliniques présentés en cours d’une exposition directe ou indirecte aux chenilles processionnaires sont les suivants :

En cas de contact avec la peau :
Urticaire provoqué par la processionnaire du pin
- Apparition dans les huit heures d’une éruption douloureuse avec de sévères démangeaisons.
- La réaction se fait sur les parties découvertes de la peau mais aussi sur d’autres parties du corps.
- Les poils urticants se dispersent aisément par la sueur, le grattage et le frottement ou par l’intermédiaire des vêtements.

En cas de contact avec les yeux :
- Développement après 1 à 4 heures d’une conjonctivite (yeux rouges, douloureux et larmoyants).

En cas de contact par inhalation :
- Les poils urticants irritent les voies respiratoires. Cette irritation se manifeste par des éternuements, des maux de gorge, des difficultés à déglutir et éventuellement des difficultés respiratoires.

En cas de contact par ingestion :
- Il se produit une inflammation des muqueuses de la bouche et des intestins qui s’accompagne de symptômes tels que de l’hypersalivation, des vomissements et des douleurs abdominales.
- Une personne qui a des contacts répétés avec la chenille processionnaire, présente des réactions qui s’aggravent à chaque nouveau contact.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17