La Tanière Bricabracs
Slogan du site
Descriptif du site
Créatextes 8/6/17 le cinéma de Marie Laure
Article mis en ligne le 9 juin 2017

par Les Bricabracs
logo imprimer

Cette année Marie Laure est venue toutes les semaines présenter des courts métrages aux plus âgés. Ils les ont étudiés, puis ils les ont sélectionnés et présentés dans la salle que Solidaire nous a mis à disposition coopérativement.

voici quelques retours de leur part pour remercier Marie laure.

JPEG - 90.4 ko
Quand je suis allé au cinéma j’ai adoré tous les courts métrages. Il y avait un gouter avec un gateau que j’adorai. j’ai aussi aimé quand ils ont dit tout ce qu’ils allaient présenter. J’ai moins aimé Kiriki parc equ’il y avait que des accrobaties et aucune histoire. Et ça ne parlait pas. Dans le cinéma Mirina m’a dit qu’il y avait une porte avec des escaliers. Si on voulait on pouvait entendre un fantome et voir un peu de blandu fantome. Rita. 8/6/17
JPEG - 87.1 ko
Un bonhomme avec une voiture veut aller dans la maison. Mais il ne peut pas car la maison est toute droite. Après un bonhomme tire un caillou sur les roues. J’ai bien aimé quand le bonhomme boit le lait du seau dans lequel l’oiseau a fait caca. Jona. 8/6/17
JPEG - 55.1 ko
C’est le film de la maison. Une dame sort de la maison avec son chien d’un coté et la vache sort de l’autre coté. J’aim bien parce que c’est rigolo quand la maison tombe. Lela. 9/6/17
JPEG - 86.8 ko
le cinéma et les présentations. Flora. 8/6/17
JPEG - 89 ko
Dans le film que j’ai bien aimé, une maison est tombée et tous les gens qui étaient dans la maison tombaient parce que la maison était tombée, même la vache. Errol. 8/6/17

Forum
Répondre à cet article
Créatextes 8/6/17 le cinéma de Marie Laure
Brémond Marie - le 24 juillet 2017

Un grand merci à Marie-Laure pour la qualité des films montrés à nos enfants. J’ai pris un réel plaisir à regarder ces films moi aussi. J’adorerai posséder la liste de titres de films pour essayer de les retrouver et les diffuser à mon tour à d’autres. Les courts métrages ne sont pas assez diffusés. C’est pourtant un format qui me semble très sain. Assez long pour faire rêver, et pas assez pour "lobotomiser"...

Dans le sens où après un temps très long devant l’écran, même une heure et demie, je ressens toujours une intense fatigue, et les souvenirs que j’en ai sont bien moins clairs que ceux que j’ai pu conserver de tous ces petits films géniaux.
La magie du jeu de mimes du petit bal, la colère de cette enfant qui a réussi, bien qu’à peine esquissée (la petite fille, car la colère, elle, était bien présente !!), à effrayer et fasciner en même temps les plus petits spectateurs en pleurs, l’incroyable démonstration du film où se prépare une photo de classe, qui montre très bien en quelques images comment la nature humaine cherche à harmoniser les choses, en tâchant de faire disparaître la différence.... Au détriment de la personnalité dudit différent, qui, de son côté, réagit à cela en accentuant sa différence, et comment cela peut fasciner d’autres êtres.

Et tant d’autres belles choses encore, la nature abstraite du film où les choses sont à l’envers, mais où la nature humaine conserve elle son égoïsme naturel...
Toutes ces belles choses m’ont marqué et fait rêver, et je suis heureuse que les enfants aient pu aborder tant de philosophie de façon aussi légère et poétique.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17